Médecine nutritionnelle

Tout d’abord il me semble important de vous définir ce qu’est exactement la médecine nutritionnelle. Cette dernière est une discipline scientifique en pleine croissance au vu des défis actuels de notre société. Que l’on parle de déséquilibres alimentaires ou encore de carences nutritionnelles. Mais aussi de l’explosion des maladies dites de société (diabète, troubles cardio-vasculaire, hypertension, dépression, surpoids mais aussi burn out…). Les maladies neuro-dégénératives (Alzheimer…) ainsi que des maladies auto-immunitaires et inflammatoires (polyarthrite…).

La médecine nutritionnelle se veut être une médecine préventive mais également complémentaire à l’évolution positive d’une maladie installée. Elle doit être pratiquée en complément de la médecine traditionnelle.

« Que ton aliment soit ta seule médecine » disait déjà Hippocrate. Cet adage bien connu et très ancien nous démontre que depuis très longtemps nous savons qu’une bonne alimentation est essentielle à notre homéostasie.

Etre conscient de 3 nécessités afin de prendre soin de notre santé :

  • manger mieux et plus équilibré ( cela est nécessaire pour notre microbiote buccal, intestinal, vaginal et urinaire)
  • bouger d’avantage sans pour autant agresser notre corps ( yoga dynamique, marche nordique, vélo elliptique, natation…)
  • et surtout s’accorder des moments de détente intérieure afin d’apaiser son mental ( yoga doux, massage, méditation…)

Malheureusement agir sur ces 3 tableaux n’est pas toujours suffisant pour rétablir l’équilibre. Dans ce cas, il est parfois nécessaire de se complémenter en micronutriments. Cela afin de combattre certains déficits et surtout le stress oxydatif.

La plupart des substances anti-oxydantes (vitamines, oligoéléments mais également minéraux) proviennent des fruits et légumes. Cependant les aliment que nous ingérons sont devenus de piètre qualité nutritionnelle (culture intensive, sol dépourvu de minéraux mais encore récolte des fruits et légumes encore immatures…) et ne sont plus suffisants pour nous garantir à eux seuls une bonne défense du corps. Il devient dès lors indispensable de se supplémenter non seulement pour combattre le stress oxydatif mais également tous les déséquilibres causés par ce modèle alimentaire à nos différents microbiotes.

Notre biochimie intérieure est extrêmement complexe et il est nécessaire de réaliser des dosages sanguins de contrôle afin de vérifier où sont les déficiences, les carences, et les surplus de sorte à ne donner au corps que ce dont il a besoin.

Le but d’une consultation en médecine nutritionnelle est vraiment de pouvoir mettre en évidence les déséquilibres de votre organisme, de sorte à pouvoir vous proposer un traitement personnalisé.

Médecine nutritionnelle : Docteur Jean-Louis Pestiaux

Médecine nutritionelle